Recherchez votre marque

Relation toxique : reconnaître un pervers narcissique au travail

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
relation toxique  Article précédent Article suivant 
Publié le 05.03.17

La vie au travail implique la gestion complexe de relations interpersonnelles. Parmi ces dernières peuvent exister des relations toxiques au travers de la rencontre de personnalités perverses. En effet, côtoyer un pervers narcissique en milieu professionnel peut avoir des impacts psychologiques néfastes graves. Afin de mieux vous protéger des personnes manipulatrices, apprenez à les reconnaître rapidement !

Relation toxique : humilier en public

Afin d’avoir une pleine emprise sur sa victime, le pervers narcissique a tendance à humilier en public. Ces humiliations ont lieu de manière répétitive et prennent souvent la forme de boutades. En effet, dans le cadre d’une relation toxique, la personne manipulatrice cherche à faire passer ses attaques pour de l’humour. De cette manière, le pervers narcissique arrive à préserver son image positive aux yeux des autres tout en blessant sa victime. De même, en ces circonstances, la victime rencontre encore plus de difficulté, non seulement à se rebeller, mais également parfois à simplement à réaliser que la situation est anormale.

Relation toxique : souffler le chaud et le froid

Dans le cadre d’une relation toxique, la personnalité perverse a tendance à utiliser la séduction et la contradiction. Il semble lunatique et engendre souvent chez sa victime des sentiments paradoxaux. Il arrive que les personnes confrontées à une relation destructrice n’arrivent plus à distinguer leurs ressentis entremêlés à l’égard de leur bourreau. Le pervers narcissique arrive à faire preuve d’assez de bienveillance pour que sa victime ait l’impression d’avoir besoin de lui et de s’attacher lui. En même temps, il est capable de passer en l’espace de quelques secondes du chaud au froid. Il change d’humeur et d’avis comme de chemise. Il ne cesse de rabaisser sa victime tout en lui faisant croire qu’il ne veut que son bien-être et que le problème ne vient pas de lui.

Relation toxique : engendrer l’impuissance

Le pervers narcissique place volontairement sa victime en situation d’échec en lui demandant l’impossible. Il émet souvent des ordres simultanés et contradictoires. Il propose des buts qu’il sait d’avance inatteignables. L’objectif conscient ou inconscient d’une personne manipulatrice est de faire perdre à l’autre toute confiance en lui, car il lui donne l’impression constante de ne pas être à la hauteur. Pour cela, il n’hésite pas à placer sa victime dans une impasse. Il lui propose sans cesse des choix à deux réponses dont aucune ne conviendra réellement à ses attentes. Qu’il s’agisse de petites ou de grandes entreprises comme ERDF, soyez vigilant pour repérer les personnes toxiques.

Relation toxique : garder l’exclusivité

De même, il faut noter que lors d’une relation toxique, le pervers narcissique cherche à garder l’exclusivité en isolant sa victime. L’idée est que celle-ci se renferme sur elle-même. Ainsi, il pourra avoir toute l’emprise sur elle sans qu’elle puisse être aidée par autrui. Pour cela, la personne manipulatrice a tendance à donner une mauvaise image de sa victime aux autres. Par exemple en colportant des rumeurs à son sujet. De même, la personnalité perverse cherche à faire croire à sa victime que les autres ne l’aiment pas ou ne veulent pas son bien. Il se présente comme l’unique solution et comme l’unique intention bienveillante à son égard.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*