Recherchez votre marque

Bureau debout : soulager son dos pour préserver sa santé

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Bureau debout Soulager dos  Article précédent
Publié le 13.05.17

Le bureau debout est en passe de devenir le modèle de bureau le plus utilisé dans les entreprises. Appelés également « standing desk », ces bureaux auraient également de nombreux effets bénéfiques sur la santé de leurs utilisateurs. Selon certaines études, ils réduiraient les chances d’une mort prématurée, tant chez les femmes que chez les hommes.

Qu’est-ce qu’un bureau debout ?

Comme son nom l’indique, un bureau debout permet de travailler en position debout. Il est donc le contraire du bureau classique qui, lui, ne permet de travailler qu’en position assise. Ce type de bureaux a des pieds plus hauts pour permettre de ne pas avoir à s’asseoir pour travailler.

Quels sont les méfaits d’un bureau classique?

Une diminution de l’espérance de vie sans bureau debout

En 2010, l’American Cancer Society publie une étude démontrant les méfaits d’être assis plusieurs heures par jour. En effet, une femme restant assise à son bureau plus de 6 heures quotidiennement a 37 % de chances supplémentaires de mourir prématurément. Même constat pour les hommes : 18 % d’entre eux ont plus de chances de mourir prématurément avec un mobilier de bureau classique. Par la suite, cette étude a été confirmée par l’Observatoire de la Sédentarité.

De nombreuses autres douleurs associées au bureau classique

Une étude du CCHST (Centre Canadien d’Hygiène et de Sécurité au Travail) constate les aspects négatifs d’une posture assise prolongée. « Les muscles du tronc, du cou et des épaules sont alors en position fixe. Le maintien de cette position comprime les vaisseaux sanguins dans les muscles, ce qui nuit à la circulation du sang. » Cela entraîne donc un ralentissement du rythme cardiaque et du flux sanguin, entraînant des problèmes de digestion, une grande fatigue et, à long terme, l’apparition de varices.

Qui utilise les bureaux debout ?

De plus en plus d’entreprises utilisent le bureau debout. Ce sont surtout les entreprises jeunes, employant des « technophiles » qui sont particulièrement sensibles aux problèmes d’ergonomie du bureau classique. Dans des entreprises comme Facebook ou Google, les dirigeants ont noté une augmentation notable de la demande de ces bureaux. Ces bureaux figurent même dans les mesures du programme « bien-être » de Google.

L’alternative du debout / assis

Ce sont notamment les pays Scandinaves qui proposent cette alternative aux bureaux debout. En effet, dans des pays comme le Danemark ou la Suède, 88 % des employés utilisent dorénavant des bureaux assis / debout. Ces bureaux aideraient à lutter à la fois contre les problèmes engendrés par la station assise et la station debout prolongées. Cette alternance entre les deux positions favoriserait le travail actif. Cela permettrait de diminuer le stress et la fatigue des salariés. Virginie Lacure, Trade Marketing Manager chez Fellowes, explique : « au final, cela aidera à stimuler les performances de la société, améliorera le retour sur investissement sur le lieu de travail et offrira un avantage compétitif pour le recrutement ».

Le bureau debout en France

Les entreprises françaises ne semblent pas encore prêtes à passer le cap. En effet, 95 % des bureaux restent des modèles classiques. Un constat expliqué notamment par le prix d’un bureau debout. En effet, un bureau réglable de 20 à 100 % plus cher que le mobilier classique. Un coût supplémentaire que les entreprises de l’Hexagone ne semblent pas encore vouloir endosser.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*