Recherchez votre marque

Congés payés : quels sont les différents congés possibles en entreprise ?

Conges-payes-entreprise  Article précédent Article suivant 
Publié le 11.12.16

Des congés annuels sont attribués à chaque salarié chaque année. Un salarié a droit à un congé payé qu’il soit en CDI, en CDD ou en intérim. Lorsqu’un salarié travaille à temps partiel ou à temps plein il bénéficie tous les mois de 2,5 jours ouvrables par mois de congés payés. Ce cumul de congés payés attribue chaque année 5 semaines de congés à chaque salarié. Selon les entreprises les dispositions conventionnelles ou collectives peuvent permettre à leurs salariés de bénéficier de plus de congés payés que la durée légale. Néanmoins selon certains cas de figure un salarié peut poser des congés selon une situation spécifique l’obligeant à s’absenter de son poste. Un congé maternité, maladie, un départ en vacances sont les différents motifs pouvant introduire la prise d’un congé. Afin de mieux connaître vos droits lisez la suite pour savoir quels sont les différents congés autorisés dans votre contrat de travail !

Quels sont les différents congés payés à connaître ?

Lorsque l’on souhaite poser un congé payé on ne sait jamais avec exactitude nos droits en matière de congés payés. Afin de mieux connaître vos droits ainsi que la réglementation en vigueur pour les différents types de congés payés suivez nos conseils.

    • Les congés payés : un chef d’entreprise est dans l’obligation de reverser 2,5 jours par mois de congés payés à ses salariés. Cela représente 5 semaines par an. Un salarié n’a pas le droit d’exercer une autre activité salarié durant ses congés payés. Ce temps est dédié au repos. Si vous êtes marié ou pacsé et que vous travaillez dans la même entreprise que votre conjoint(e) vous le droit de prendre un congé en simultané.
    • Le congé maternité : un congé maternité n’est pas un congé payé comme les autres, une durée légale est imposée par la sécurité sociale et le code du travail. Si vous êtes salarié dans une entreprise depuis plus de 10 mois vous aurez le droit de percevoir des indemnités journalières durant votre congé maternité.
    • Le congé paternité : aujourd’hui un père a le droit de prendre un congé paternité d’une durée de 11 jours ouvrés pour s’occuper de son enfant. Il devra envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception plusieurs semaines avant la naissance de son enfant pour indiquer à son employeur la date de sa prise de congé ainsi que la durée du congé. Que vous travailliez à la Banque Populaire ou dans une PME ce droit est valable pour tous les types d’entreprises
    • Le congé parental : ce congé est l’extension du congé maternité. Il permet de poser un congé d’une durée de un an renouvelable deux fois. L’inconvénient de ce congé et qu’il ne s’agit pas d’un congé payé. L’employeur ne peut refuser la demande de ce congé.
    • Le congé d’adoption : si vous souhaitez adopter et que votre enfant a moins de 15 ans lors de son adoption vous bénéficier d’un congé payé d’une durée de 10 semaines.
    • Le congé maladie grave : le congé pour maladie grave et sensiblement le même qu’un congé maladie classique. Il permet au malade de bénéficier d’une durée de 3 à 5 ans. Le salarié sera indemnisé et ne pourra être licencié durant la durée de son arrêt maladie.

Le congé sabbatique est-il un congé payé ?

Il est de plus en plus fréquent de prendre un congé sabbatique. Si vous remplissez les conditions d’ancienneté et d’activité de votre entreprise vous pouvez demander un congé sabbatique pour réaliser un projet personnel. Votre contrat de travail pourra être suspendu pour une durée allant de 6 à 11 mois. Ce type de congé induit que le salarié ne sera pas payé durant toute la durée de son congé. Il ne devra pas travailler ailleurs ni créer sa propre entreprise.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*