Recherchez votre marque

Compte personnel d’activité : comment ça marche ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
compte personnel d'activité  Article précédent Article suivant 
Publié le 01.03.17

Entrée en vigueur en janvier dernier, le compte personnel d’activité (CPA) permet aux salariés du privé, aux fonctionnaires, aux agents publics et aux demandeurs d’emploi, de réunir et consulter leurs droits acquis au long de leur carrière, liés, entre autres à la formation. Tout cela, directement en ligne. Éclairage sur une avancée sociale.

Qu’est-ce que le Compte d’activité personnel ?

Le compte personnel d’activité permet à toute personne dite active, âgée de 16 ans et plus (15 ans pour les apprentis), de renseigner et avoir accès à tous ses droits acquis, notamment ceux liés à la formation, sur un portail en ligne. Valable de l’entrée sur le marché du travail jusqu’à la retraite, le CPA se concentre sur le parcours du salarié.

Après s’être inscrit en ligne, l’utilisateur a accès à toute une série de prestations utiles : formations qualifiantes, appui à la création d’entreprises, accompagnements à la validation des acquis de l’expérience, bilan de compétences ou encore financement du permis de conduire (courant 2017).

Le CPA regroupe trois types de comptes :

  • Le compte personnel de formation (CPF) : ce mécanisme existant depuis janvier 2015 (il remplace le droit individuel à la formation -DIF), permet de cumuler des heures de formation.
  • Autre existant (depuis juillet 2016) : le compte personnel de prévention de la pénibilité (CPP) : déployé en juillet 2016, il permet aux employés exposés à des tâches pénibles de bénéficier d’une retraite anticipée ou de réduire le temps de travail en fin de carrière.
  •   Le compte engagement citoyen (CEC) : nouveau venu, le CEC offre aux volontaires et bénévoles du milieu associatif, des heures de formation.

Le compte en ligne permet également de consulter des bulletins de paie dématérialisés. Toutefois celles-ci n’apparaissent que si l’employeur (ou l’ancien employeur) dématérialise les documents chez l’un des opérateurs reconnus par le CPA.

Conditions pour avoir un compte personnel d’activité

Pour ouvrir un compte personnel d’activité, il faut remplir l’une des conditions suivantes :

  •  Exercer un emploi salarié
  • Être en recherche d’emploi ou accompagné dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle
  • Être accueilli dans un établissement et service d’aide par le travail

Les retraités ou les personnes ne remplissant aucune de ces conditions pourront aussi ouvrir un CPA.  Toutefois, leurs droits seront limités à l’accès à la plateforme et au compte engagement citoyen.

À partir du 1er janvier 2018, l’accès au CPA sera également ouvert à tous les travailleurs indépendants (y compris les professions libérales).

Créez votre compte personnel d’activité en ligne

Ouvrir son compte personnel d’activité en ligne est aussi simple que d’ouvrir un compte Ameli (Sécurité Sociale). Il suffit, en effet, de suivre quelques étapes :

Rendez-vous sur le site du CPA puis cliquez sur l’onglet «connexion» en haut à droite sur le site.  Entrez votre numéro de sécurité sociale, renseignez quelques données personnelles (nom, prénom, courriel) et créez votre mot de passe.

Vous recevrez alors un mail de confirmation d’inscription.

Fin des droits

Tout salarié ayant un compte personnel d’activité conserve ses droits durant toute sa vie, même s’il part à l’étranger. Ses droits ne disparaissent qu’au moment du décès.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*