Recherchez votre marque

Harcèlement sexuel : comment réagir au travail ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
harcelement sexuel  Article précédent Article suivant 
Publié le 04.02.17

Encore parfois tabou dans notre société, le harcèlement sexuel en milieu professionnel est pourtant une réalité pour un certain nombre de salariés. En quoi consiste réellement ce délit, et comment réagir quand on en est victime ?

Harcèlement sexuel au travail : définition

Le harcèlement sexuel au travail est une forme de violence en milieu professionnel durant laquelle une personne est exposée de façon répétitive à des propos ou des pratiques visant directement ou indirectement à le réduire à son identité sexuelle et à créer, pour lui, une situation offensante, hostile ou intimidante. Vous l’aurez compris, le harcèlement sexuel au travail peut prendre des formes extrêmement variées et même parfois exister de manière subtile. Il peut par exemple s’agir de propos salaces ou de propositions indécentes à répétition. Ces comportements peuvent également aboutir, dans certains cas, à des attouchements sexuels divers tels que des mains aux fesses par exemple ou même des viols. Parfois énoncé sur le ton de l’humour ou pratiqué sous couvert de la plaisanterie, le harcèlement sexuel peut pourtant avoir de graves répercussions sur la personne qui la subit.

Les répercutions du harcèlement sexuel au travail

Le harcèlement sexuel peut entraîner de nombreuses conséquences sur la personne harcelée sexuellement,  telles que, bien entendu un manque de bien-être au travail, mais aussi la perte de confiance et d’estime de soi, la dépression ou encore le stress ou l’anxiété chronique. Véritable traumatisme, le harcèlement sexuel peut même aboutir à des maux physiques tels que des douleurs et des troubles de l’alimentation. En raison de son caractère libidinal, le harcèlement sexuel engendre souvent un fort sentiment d’humiliation et d’impuissance chez la victime qui n’ose pas en parler à son entourage ou à l’autorité. Il faut pourtant bien avoir en tête qu’il s’agit d’un délit répréhensible par la loi et que la honte ne devrait se trouver que du côté de l’agresseur.

Qui interpeller face au harcèlement sexuel au travail ?

Face au harcèlement sexuel en milieu professionnel, il est possible d’interpeller votre patron si ce dernier n’est pas l’auteur des actes, mais également des représentants du personnel tels qu’un délégué syndical par exemple ou encore le médecin du travail ou l’inspection du travail. Vous pouvez décider de dénoncer ces actes de vive voix, avec votre téléphone Bouygues Telecom ou même à l’écrit à l’aide d’un courrier. De même, ce délit est répréhensible par la loi française et vous donne donc le droit de porter plainte contre votre agresseur, et ce dans un délai jusqu’à 3 ans après les faits. Attention, si l’expérience que vous avez vécue a abouti à des attouchements sexuels ou des viols, sachez que ces actes sont plus gravement punis par la loi. En effet, l’auteur d’un viol encourt jusqu’à 20 ans de prison et l’auteur d’une agression sexuelle encourt jusqu’à 5 à 10 ans de prison.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*