Archives par mot-clé : démission

Donner sa demission

Démission : les bonnes raisons de quitter son emploi

La conjoncture économique actuelle engendre le fait que certaines personnes sont liées à leur travail. En effet, lorsque l’on a la chance de bénéficier d’un poste en CDI, on se dit que l’on ne peut quitter pas son emploi sur un coup de tête. La peur de ne pas trouver un emploi différent submerge. Toutefois, l’époque est également à la conciliation entre vie professionnelle et aspirations personnelles. Ce qui fait que dans certains cas, l’envie de changer de travail ou de créer son activité s’impose au-delà de toute considération. On peut alors envisager de donner sa démission et de quitter un emploi considéré comme sécuritaire. Toutefois, il ne faut pas agir à la légère. Avant de donner votre lettre de démission, penchez-vous sur les bonnes raisons de quitter votre emploi.

Démission : des tâches effectuées sans enthousiasme

Que l’on soit dans une entreprise depuis plusieurs années ou depuis quelques mois, il est impératif de trouver un sens à son travail et de l’apprécier un minimum. Si au cours de votre journée, vous comptez les heures, que vous effectuez vos tâches sans enthousiasme, et que vous n’appréciez tout simplement plus ce que vous faites, n’hésitez pas à commencer à envisager la suite. Commencez à préparer votre nouveau projet avant de donner votre démission.

Vous avez un autre projet professionnel

Les milieux du travail actuels demandent aux travailleurs d’allier compétences, flexibilité, rigueur et autres qualités professionnelles. C’est impératif. Les salariés doivent souvent s’adapter à des conditions de travail ardues. Il peut arriver qu’on leur demande des compétences supplémentaires dans l’exécution de leurs tâches. À force d’être multitâches, certains salariés peuvent se rendre compte de leurs capacités professionnelles éventuelles. De ce constat, peut naître une envie d’évoluer, de réaliser un projet professionnel endormi au nouveau. Les salariés peuvent donc se pencher vers les offres d’emploi ou rêver de se mettre à leur compte.

Créer son entreprise ou se former

La création d’entreprise a le vent en poupe, en ce moment. Vous pouvez commencer à réaliser votre projet et ainsi, préparer votre démission avant d’intégrer votre futur poste. Vous pouvez également attendre que votre petite entreprise démarre bien, avant de quitter votre emploi. Si vous avez envie de bénéficier de formations professionnelles diverses, n’hésitez pas à vous adresser à votre employeur, avant d’élaborer votre nouveau projet. Vérifiez le nombre d’heures dont vous bénéficiez, au niveau de votre compte personnel de formation ou CPF. Vous pourrez envoyer votre lettre de démission CDI, lorsque votre projet aura commencé à prendre une bonne tournure.

Vous avez l’impression de stagner

Rester trop longtemps en poste peut donner l’impression d’exécuter des tâches répétitives. Cela peut devenir insupportable au fil du temps et mener à l’envie de démissionner. Plusieurs études ont démontré que la durée la plus optimale, pour rester en poste, est de 3 ans. Conserver un minimum d’enthousiasme est important, en matière d’emploi. Envisagez de donner votre démission, si vous ne trouvez plus d’intérêt à votre travail. C’était une question de survie professionnelle ! C’est même salutaire ! Pour trouver des exemples de lettre de démission, une simple recherche sur Google suffit.

demande de démission

Demande de démission : les étapes pour démissionner

Vous travaillez dans la même entreprise depuis plusieurs années, mais vous sentez que le cœur n’y est plus. Vous traînez les pieds pour aller travailler et vous surprenez à jeter, fréquemment, un coup d’œil sur les sites d’offres d’emploi. Ou vous avez tout simplement envie d’évoluer ou de changer de voie. Il est peut-être temps de donner votre démission. Seulement voilà ! Vous ne savez pas comment faire ! Vous ne connaissez pas les démarches administratives à effectuer. Voici un récapitulatif des actions à entreprendre, lorsque vous faites une demande de démission.

Rupture de contrat de travail

Une démission peut être demandé par tout salarié en CDI. Elle permet de rompre le contrat de travail qui vous lie à votre employeur. Elle émane de votre volonté. C’est vous qui indiquez votre désir de quitter l’entreprise. C’est encore vous qui informez votre patron de votre décision. Dans le cas où vous avez envoyé une lettre de démission à votre employeur, vous ne pouvez quitter votre emploi du jour au lendemain. Vous devez respecter un préavis, c’est-à-dire continuer à travailler pendant un temps déterminé. Le délai de préavis est précisé dans votre contrat de travail.

Des conditions de validité

Pour que votre demande de démission soit valide, il est impératif que vous continuiez à vous rendre à votre travail. En effet ni les absences injustifiées, ni les abandons de poste ne sont considérés comme des démissions effectives. Il faut que votre volonté de quitter votre poste soit claire et définitive.
La démission ne doit pas être abusive (c’est-à-dire réalisée dans le but de nuire à l’employeur), ni avoir été obtenue sous la contrainte.

Quelle est la procédure ?

Il n’existe pas de procédure type pour signifier votre volonté de quitter votre emploi à votre employeur. Une démission peut-être signifiée par voie orale ou par écrit. Pour des raisons administratives, il est toutefois préférable d’envoyer une lettre de démission, par voie recommandée, à son employeur afin de conserver une trace écrite. C’est toutefois à vous de déterminer la manière dont vous voulez procéder.

Demande de démission : les délais de préavis

Que vous travailliez chez Direct Energie ou Numericable, vous ne pouvez quitter votre emploi directement après avoir envoyé votre demande. Il vous faut respecter un délai de préavis dont la durée a généralement été précisée dans votre contrat de travail. Sa durée est déterminée, soit par convention collective, soit selon les usages liés à votre profession. Pour les journalistes et VRP, le délai de préavis est déterminé par la loi. Dans certains cas, le salarié peut être dispensé de période de préavis, après avoir donné sa démission.

Les droits d’indemnisation

Lorsque vous démissionnez, vous n’avez pas le droit aux indemnités. En fait, vous ne pouvez toucher aucune allocation chômage. Toutefois, il existe des exceptions. Vous pouvez prétendre aux allocations chômage dans le cadre d’une démission légitime. Le cadre légal de ces ruptures de contrat provoquées est précisé sur le site de Pôle emploi. Si vous avez démissionné et que vous souhaitez savoir si vous pouvez toucher des allocations chômage, n’hésitez donc pas à vous rendre sur le site dédié.