Recherchez votre marque

Team Building : comment limiter l’alcool lors des soirées d’entreprise ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Comment concilier team building et alcool ?  Article précédent Article suivant 
Publié le 15.01.17

Lors d’un pot de départ ou lors de la soirée annuelle de l’entreprise, il est coutume d’organiser un événement. Dans ces moments de renforcement du team building, la convivialité passe aussi par le fait de boire un verre avec ses collègues. Mais en tant que chef d’entreprise, vous avez des responsabilités et vous ne pouvez pas encourager l’ébriété. Alors comment limiter la consommation d’alcool sans jouer les troubles fêtes ? Voici nos conseils.

Team building et alcool, comment gérer ?

Organiser un anniversaire sans trinquer avec un verre d’alcool, c’est un peu rude pour les employés, surtout en France où c’est vraiment culturel. Mais quand on est dirigeant, on ne peut pas tout laisser faire dans son entreprise. Dans certaines situations, vous risquez même des sanctions pénales. Plutôt que d’interdire purement et simplement l’alcool lors d’un pot d’accueil, un événement qui peut renforcer le team building, il convient de prendre des mesures pour limiter sa consommation.

Team building : faut-il interdire l’alcool lors des événements entreprise ?

Boire un verre avec son collègue est un moment de convivialité qui rapproche. Si dans les entreprises américaines notamment, trinquer sans alcool n’est pas du tout un problème. En France, le team building passe par la pause cigarette et la soirée annuelel du boulot où l’on trinque ensemble sans parler travail. Plutôt que d’interdire l’alcool et de traiter vos employés comme des enfants, comptez sur la responsabilité de chacun.

Alcool en entreprise : la responsabilité du dirigeant

Mais attention car si vous servez de l’alcool lors d’un événement team building dans vos locaux, vous avez des responsabilités. Vous devez notamment assurer la sécurité de vos employés durant et après l’événement. Le team building c’est bien mais si l’un d’entre eux à un accident en état d’ébriété en sortant de l’entreprise, c’est votre responsabilité civile qui est engagée. Vous pouvez notamment être poursuivi pour homicide involontaire ou encore non-assistance à personne en danger par exemple.

Quelles sont les sanctions pénales prévues par rapport à l’alcool ?

Boire un verre entre collègues lors d’un pot de départ permet de renforcer le team building, mais en aucun cas votre entreprise ne peut devenir le théâtre d’une beuverie.
Vous ne pouvez pas laisser passer cela. Il en va de votre image de dirigeant. Si vos employés veulent s’alcooliser durant un séminaire entreprise ou durant leur temps libre, libre à eux, mais cela n’a rien à faire sur le lieu de l’entreprise. Lancer une invitation pot de départ, ce n’est pas encourager des comportements inappropriés sur le lieu de travail.

Conformément à l’article R. 4228-20 du Code du travail, aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail. Il est également interdit de laisser entrer ou séjourner des personnes en état d’ivresse dans l’entreprise (Code du travail, art. R. 4228-21).
Le non-respect de cette interdiction est sanctionné par une amende de 3.750 euros appliquée autant de fois qu’il y a de salariés ivres dans l’entreprise (Code du travail, art. L. 4741-1).

Nos conseils pour limiter l’alcool lors des événements

  • Prévoir un buffet pour que vos employés ne boivent pas d’alcool le ventre vide. Une assiette de chips n’est pas suffisante, passez plutôt commande chez un traiteur ou chez Foodora.
  • Prévoir des boissons non alcoolisés sympathiques et attrayantes.
  • Freinez vos employés : « je m’en voudrais vraiment si vous aviez un accident en sortant »
  • Limiter l’alcool, lors de vos achats demandez à ce que soit prévu une quantité d’un verre par personne.
  • Mettez à disposition de vos salariés des éthylotests et encouragez-les à s’en servir en passant vous-même le test.
  • Après l’événement, laissez passer au moins 1h30 pour que le taux d’alcoolémie puisse baisser un peu.
  • Si vous organisez un gros événement et que vous savez que vos employés ne sont pas disposés à être sages mais plutôt à faire la fête entre eux. Il est préférable d’organiser l’événement dans un lieu externe à l’entreprise et si possible de louer un bus rien que pour eux, qui les ramènera sain et sauf à la maison.
Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*