Recherchez votre marque

Épuisement professionnel : les actions de prévention

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
epuisement professionnel  Article précédent Article suivant 
Publié le 01.04.17

Le travail prend une place majeure dans notre société. Les cas de syndromes d’épuisement professionnel ne cessent de se multiplier. Face à cette problématique, la lutte contre le stress au travail devient une mission importante au sein des institutions. Comment prévenir le burn-out ?

Prendre soin de soi pour éviter le stress

Le stress est à l’origine de l’épuisement professionnel. Afin de lutter efficacement contre le stress, il est important de s’accorder des moments de détente. Pour cela, il est primordial de bénéficier de pauses tout au long de la journée. Ces dernières doivent être suffisamment longues pour vous permettre de vous ressourcer. De même, vous devez savoir lâcher-prise en rentrant à la maison. Imposez-vous une heure raisonnable à laquelle vous coupez court avec le travail. De façon générale, veillez à garder une hygiène de vie saine et à pratiquer régulièrement des activités que vous aimez. Le sport est notamment un excellent moyen de diminuer les tensions.

Garantir une charge de travail raisonnable

Être dépassé par sa charge de travail est source de stress. De même, avoir l’impression d’échouer à sa tâche n’est pas bon pour le moral et l’estime de soi. Pour s’épanouir au travail, un salarié doit se sentir en capacité de gérer les tâches qui lui sont confiées. La santé au travail passe par un juste équilibre entre la légitimité des efforts demandés et leur utilité et effets possibles. Pour préserver le bien-être des salariés, les entreprises doivent s’assurer de ne pas être en sous-effectif. La prévention de l’épuisement professionnel passe aussi par la qualité et la quantité des moyens mis à disposition des travailleurs dans la réalisation de leurs missions.

S’épanouir professionnellement pour éviter le burn-out

Le fait de subir son travail est également une des causes de l’épuisement professionnel. Pour être viable sur le long terme, le travail doit être source d’épanouissement. Lorsque vous n’aimez pas ce que vous faites, vous vous épuisez psychologiquement et physiquement plus rapidement. De même, lorsque vous êtes soumis à des éléments de tensions extérieurs, vous êtes en situation de fragilité. Ainsi, le harcèlement moral, les mauvaises relations interpersonnelles ou encore le manque de reconnaissance peuvent être la cause de mal-être professionnel. Veillez à choisir un emploi dont les missions vous plaisent réellement et vous permettent de vous renouveler.  Soyez également intransigeant face aux éventuelles anormalités et faites valoir vos droits.

Épuisement professionnel : les signaux d’alerte

Face au risque d’être épuisé professionnellement, il faut être réceptif aux signaux d’alerte. Si vous vous sentez de plus en plus fatigué émotionnellement et physiquement au travail, il est légitime de vous interroger. De même, si vous constatez soudainement chez un collègue des sautes d’humeur, une sensibilité accrue, un manque de motivation ou un désengagement affectif, il peut être intéressant d’en échanger avec lui. Ces symptômes peuvent être ceux de l’épuisement au travail. En cas de besoin, même dans une grande boite comme LCL, n’hésitez pas à solliciter un entretien avec votre supérieur et avec le psychologue du travail.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*