Recherchez votre marque

Devenir vegan : quelques alternatives à mettre en place au travail

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
devenir vegan  Article précédent Article suivant 
Publié le 07.03.17

Devenir vegan consiste à adopter un mode de vie qui refuse toute forme d’exploitation animale. La mise en pratique de cette idéologie permet de préserver les animaux, non seulement de la maltraitance, mais aussi d’une mort inutile. Également écologique et économique, le mode de vie vegan est une véritable évolution sociétale morale. Voici quelques alternatives véganes à adopter au travail !

Manger végétalien au bureau

La première étape pour devenir vegan consiste à modifier son alimentation. Manger végétalien correspond à exclure de son assiette tout produit et sous-produit d’origine animale. Les vegans choisissent cette manière de se nourrir pour éviter de participer aux souffrances et à la mort infligées aux animaux qui se cachent dernière ces produits. Rassurez-vous. Contrairement aux idées reçues, une alimentation végétalienne ne vous oblige pas à ne manger que des graines et de la salade ! Il existe au contraire de très nombreux plats végétaliens diversifiés et savoureux. Gâteaux, tartes, pizzas, hamburger et même fromages végétaux… les végétaliens ne se privent de rien. Pour devenir vegan, il suffit d’apprendre à faire preuve de créativité pour remplacer ses produits d’origine animale par des alternatives végétales. Vous trouverez sur internet de nombreuses recettes végétaliennes faciles pour les débutants.

Devenir vegan : bien choisir ses vêtements

Même si l’on n’y pense pas toujours, l’exploitation animale se cache derrière grand nombre de matériaux que nous utilisions pour nous habiller. Pour confectionner de la fourrure, les animaux sont élevés en cage, battus ou électrocutés puis dépecés encore vivants. Ils agonisent de longues heures à vif avant de mourir. De même, le cuir n’est pas seulement une récupération des déchets de la viande. Il existe de véritables industries consacrées à la confection de cuir. Les animaux y sont maltraités, subissent parfois des trajets de longues heures dans des conditions déplorables et sont aussi dépecés encore vivants. Même la laine que nous imaginons provenir d’un animal tondu sans souffrance est également souvent le travail d’industrie qui arrachent les poils des animaux à vifs, comme c’est le cas pour les lapins angoras. Devenir vegan implique de trouver des alternatives à ces barbaries. Pour cela, il est possible de s’habiller dans des friperies, des vides dressings ou des bric-à-brac. Les vêtements de deuxième main ne financent pas directement ces industries macabres. De même, il existe plusieurs boutiques véganes qui proposent des alternatives végétales et écologiques ! Le cuir d’ananas est, par exemple, l’une d’entres-elles.

Devenir vegan : utiliser des produits non testés

Beaucoup de produits que nous utilisons au quotidien sont testés sur les animaux. Même ceux dont nous nous doutons le moins, comme par exemple beaucoup de marques de cigarettes et de serviettes hygiéniques par exemple. Devenir vegan implique de prendre ses responsabilités face à ces tortures inutiles sur des êtres sensibles en étant sélectif dans ses achats. Le consommateur a un impact important sur l’industrie qui n’existe que par son financement. Il est donc possible de se tourner vers des marques qui ne testent pas sur les animaux. Il est possible d’en trouver beaucoup en magasins bio comme Biocoop ou sur des sites spécialisés. Ces dernières se démocratisant progressivement se trouvent également parfois en magasins classiques. N’hésitez pas à vous renseigner sur le Net en consultant la liste des marques qui testent sur les animaux.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*