Recherchez votre marque

Début de grossesse : comment l’annoncer au travail ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
debut de grossesse  Article précédent Article suivant 
Publié le 11.02.17

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ! Cet heureux événement va cependant engendrer pour vous un bouleversement professionnel important impliquant, entre autres, un congé maternité. De même, vous ne pourrez plus cacher très longtemps à vos collègues votre petit ventre rond ! Voici quelques astuces pour annoncer votre début de grossesse au travail en toute sérénité !

Annoncer son début de grossesse suffisamment tôt

Légalement, rien ne vous oblige à annoncer votre début de grossesse à votre employeur. Il est cependant bénéfique pour vous de lui en faire part, et ce suffisamment tôt, pour bénéficier des différents avantages liés à votre état ! En effet, il est important que vous puissiez planifier en toute sérénité votre congé maternité et profiter d’un éventuel aménagement de poste si nécessaire. De même, l’annonce de cette nouvelle vous permettra de tirer profit de la protection contre le licenciement prévu par la loi. Sans compter qu’il vous sera difficile de cacher physiologiquement cet heureux événement aux personnes que vous côtoyez tous les jours !

Communiquer son début de grossesse avec diplomatie

Il est bien connu que l’annonce d’un début de grossesse ne réjouit pas toujours un employeur. Pour cela, il est important de choisir le moment opportun pour lui faire part de cette nouvelle. Évitez de le coincer entre deux rendez-vous, mais prévoyez un moment calme pour en échanger avec lui. L’annonce de votre début de grossesse sera bien plus agréable si elle est effectuée dans un environnement non stressant. De même, vous pouvez lui transmettre au même moment un certificat médical attestant que vous êtes enceinte accompagné de la date présumée de votre accouchement. Il sera ainsi plus facile de prévoir ensemble les dates de votre congé maternité. Au cours de cette conversation, restez rassurante et témoignez de votre envie de poursuivre votre carrière et de votre capacité à assurer les missions qui vous sont confiées.

Fêter l’annonce de l’heureux événement

Vos collègues, contrairement à votre patron, ne peuvent que se réjouir de votre début de grossesse. Cette nouvelle n’engendre pour eux aucun enjeu particulier, si ce n’est une éventuelle réorganisation du travail confié. De même, vous avez probablement créé avec eux des liens conviviaux plus proches que ceux mis en place avec votre patron. Lors de l’annonce de cet heureux événement, n’hésitez pas à ramener quelques douceurs pour fêter la bonne nouvelle au travail. Pas besoin de vider votre porte-monnaie ! Un gâteau végétalien fait maison dont vous trouverez la recette sur Facebook ou quelques croissants pour le petit-déjeuner feront largement l’affaire !

Début de grossesse : pas de culpabilité

Certaines femmes sont amenées à culpabiliser de leurs  débuts de grossesses. Il n’y a pourtant aucune raison devant vous pousser à penser que vous êtes coupable de quoi que ce soit. La loi interdit formellement de discriminer professionnellement une personne parce qu’elle est enceinte. Vous avez tout à fait le droit de fonder une famille ! Quoi qu’on puisse vous laisser penser, la vie de l’entreprise continuera parfaitement son cours durant vos quelques mois d’absence. Vous n’êtes ni la première ni la dernière !

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*