Recherchez votre marque

Retraite anticipée : en quoi ça consiste ?

Retraite anticipée  Article précédent Article suivant 
Publié le 28.03.17

Le dispositif de retraite anticipée permet aux actifs ayant commencé à travailler tôt (avant 20 ans) de quitter la vie professionnelle avant l’âge légal. En effet, certaines personnes ayant commencé à travailler vers 18 ans, par exemple, ont acquis le nombre de trimestres de cotisation nécessaires, pour pouvoir prendre leur retraite. Ce départ précoce est facilité par le décret sur les carrières longues, édicté en 2012 et la loi retraite révisée en 2014. Quelles sont les conditions de départ en retraite avant l’âge légal ?

Des conditions particulières

Travailler plus de 40 ans peut être extrêmement fatigant, surtout si l’on tient compte de la pénibilité du travail. La retraite est un sujet délicat dont chaque réforme peut entraîner une gronde populaire. La retraite anticipée est soumise aux mêmes règles. Toutefois, compte tenu de l’allongement de la durée de vie et de paramètres sociaux incontournables, le gouvernement a tout de même procédé à plusieurs réformes de ce dispositif.
Dans le cadre du décret sur les carrières longues, les professionnels ayant commencé à travailler avant 20 ans, peuvent prendre leur retraite à 60 ans, au lieu de 62 ans.
La réforme de la loi retraite, en date de 2014, permet, quant à elle, de décompter, en tant que trimestre travaillé (donc cotisé), les périodes de chômage, les périodes d’arrêt de travail, de congé maternité, de service national ou d’accidents de travail.

Retraite anticipée : les conditions pour en bénéficier

Les conditions de travail ne sont pas les mêmes si vous travaillez chez Air France ou dans l’hôpital du coin. Toutefois, les conditions pour prendre sa retraite avant l’heure sont spécifiques. Vous devez avoir cumulé le nombre de trimestres cotisés nécessaire, avant votre départ. Vous devez également avoir cumulé un nombre de trimestres cotisés garantissant une assurance minimale, pour bénéficier de la retraite à 60 ans.
Ces chiffres varient suivant votre année de naissance, suivant la date de début de travail et suivant celle où vous envisagez de prendre votre retraite.
À titre d’exemple, une personne née en 1960, qui envisage de prendre sa retraite anticipée à 58 ans, doit avoir cumulé 175 trimestres cotisés et 4/5 trimestres cotisés avant ses 16 ans (assurance minimale), suivant son mois de naissance.

Retraite carrière longue : des outils pour y voir clair

Les calculs de droits, de cotisation, concernant la retraite précoce sont complexes. Ils nécessitent de prendre en compte de multiples paramètres. Pour vous aider à déterminer vos possibilités de partir plus tôt, sachez que vous disposez de plusieurs outils. En effet, l’application lassuranceretraite.fr vous permettra de simuler vos droits à la retraite anticipée. Le simulateur tient compte de votre année de naissance.
Il existe d’autres outils et sites en ligne, afin de vous aider à démêler les nombreuses données concernant votre départ anticipé retraite, tels que le site internet La retraite en clair ou le simulateur en ligne dénommé M@rel.
N’hésitez donc pas à évaluer vos droits et possibilités, si vous souhaitez quitter le monde professionnel par voie avec la retraite anticipée.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*