Recherchez votre marque

Prêt immobilier : comment obtenir un crédit immobilier ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
pret immobilier  Article précédent Article suivant 
Publié le 14.04.17

Vous rêvez de devenir le propriétaire d’une jolie petite maison de campagne ou au contraire d’un appartement haut standing dans la capitale ? Pour cela vous avez besoin d’un prêt immobilier ? Voici quelques conseils pour obtenir un crédit immobilier et ainsi financer le logement de vos rêves.

Prêt immobilier : avoir une situation financière stable

Face à des banques de plus en plus méfiantes, vous devrez vous montrer particulièrement vigilant et convaincant afin d’obtenir un prêt immobilier dans les meilleures conditions d’emprunt.

Améliorer son ratio d’endettement pour un prêt immo

Lorsque vous rencontrerez votre banquier, sachez qu’il s’attardera particulièrement sur votre situation financière. Commencez donc par améliorer votre ratio d’endettement en soldant vos crédits à la consommation ou autres prêts personnels si vous en avez. Si cela vous est impossible, regroupez-les afin de les optimiser. Sachez que ces crédits entrent dans le calcul du taux d’endettement. La plupart des banques estiment que vos revenus mensuels doivent être au moins trois fois supérieurs à l’ensemble de vos mensualités. Bien sûr, avec un endettement trop élevé (40 %) vos chances d’avoir un prêt immobilier sont quasi-nulles.

Obtenir un prêt immobilier grâce à sa situation financière

Des incidents à répétition sur votre compte bancaire joueront évidemment en votre défaveur. Pour essayer de convaincre une banque telle que la Société Générale ou le Crédit Foncier de France, vous devrez donc présenter un profil financier parfait. Évitez, par exemple, d’accumuler les découverts les mois qui précèdent la demande de votre prêt immobilier. Si vous êtes du genre à épargner régulièrement (quelques centaines d’euros placés chaque mois sur un compte épargne), c’est un réel plus. Et ce, même si vous ne comptez pas mobiliser votre épargne pour financer un achat immobilier.

Le montant de l’apport personnel

S’il fut une époque où les banques finançaient à hauteur de 100 voire 110 % les projets immobiliers, aujourd’hui les règles ont bien changé. Pour faire un emprunt immobilier, vous devrez fournir un apport personnel d’au moins 10 % du financement. Certaines banques exigeront que ce taux soit de 20 %. Cet apport doit couvrir les différents frais (notaire, dossier et garantie). Les frais d’agence, eux, sont considérés comme faisant partie du prix de vente. N’hésitez pas à mobiliser toutes vos économies. Votre prêt épargne logement, votre prêt à taux zéro ou encore votre prêt 1 % logement font eux aussi partie de votre apport personnel. Jouer donc toutes vos cartes devant votre banquier. Notez que plus votre apport personnel sera important, plus les taux d’intérêt des crédits deviennent intéressants. D’ailleurs, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de taux d’intérêt avant de vous lancer.

Avoir une situation personnelle stable

Rien n’inquiète plus la banque qu’un profil d’emprunteur instable ! Si vous voulez décrocher un prêt immobilier, vous devrez prouver votre stabilité personnelle. La plupart des banques préfèrent que l’emprunteur soit en CDI. Mais vous pouvez également obtenir un emprunt immobilier en CDD. Certaines banques peuvent toutefois exiger une ancienneté professionnelle minimum de 8 à 12 mois. Pour les professions libérales, les banques exigent généralement un bilan des 2 à 3 dernières années.
Si jamais vous êtes fiché en Banque de France, vous ne pourrez absolument pas obtenir de prêt immobilier.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*