Recherchez votre marque

Crèche d’entreprise : comment fonctionne une crèche privée ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
crèche entreprise  Article précédent Article suivant 
Publié le 10.01.17

De nombreux parents se lancent chaque année, dans la course aux modes d’accueil et de garde de leurs jeunes enfants. Si un constat devait être posé, c’est qu’il n’est pas toujours évident de trouver un mode d’accueil qui correspond aux besoins de chacun. Les parents doivent donc parfois jongler entre leurs horaires de travail et ceux de la crèche ou de la nounou. Les crèches d’entreprise offrent une solution à ce dilemme. Les parents déposent leurs enfants dans les locaux d’une crèche privée, située à proximité de leurs bureaux. Comment fonctionne ce mode d’accueil ?

Des informations de base

Une crèche d’entreprise est une crèche, qui accueille des jeunes enfants, âgés de 0 à 3 ans. Ses locaux sont implantés, sur le site de l’entreprise. En effet, un local distinct, réservé à l’accueil des enfants des salariés. L’avantage premier, est que les parents n’ont plus à trop se presser, le matin, car le mode d’accueil choisi, est situé à proximité de leur bureau. Ils peuvent donc arriver sereinement au travail et déposer leur petit-bout, juste avant de démarrer leur journée. Ce mode de garde d’enfant présente l’avantage, pour les parents, de savoir que leurs enfants évoluent à proximité d’eux. Lorsque l’on accueille son premier enfant, cela a de quoi tranquilliser une jeune maman, qui vit difficilement la séparation.

Crèche d’entreprise : le mode de fonctionnement

La réglementation de ce secteur d’activité a réellement été amplifiée, à partir de l’année 2004. En effet, la taille des locaux, le personnel engagé, les normes d’hygiène sont soumises à réglementation. Cette réglementation est la même que pour les crèches associatives ou municipales. Pour qu’une crèche privée puisse ouvrir ses portes, il faut qu’elle ait obtenu un avis favorable des services de Protection Maternelle et Infantile (PMI), ainsi qu’une autorisation de fonctionnement émanant du Président du Conseil général du département d’implantation.

Le personnel engagé
Dans une crèche d’entreprise, il est nécessaire d’engager du personnel qualifié, dont les compétences permettent d’assurer la sécurité et l’épanouissement des jeunes enfants gardés. Vous ne trouverez donc pas de nounous, dans les locaux de ce genre de crèche. Toutefois, la loi stipule que 40% du personnel doit être diplômé. Ce personnel est donc composé de puéricultrices, éducatrices jeunes enfants, auxiliaires de puériculture… Les autres professionnels peuvent être titulaires du CAP petite enfance ou avoir de l’expérience professionnelle, auprès de jeunes enfants.

Quels sont les coûts de fonctionnement ?

Bien évidemment, comme vous vous en doutez, faire fonctionner une crèche d’entreprise représente un investissement conséquent. Que vous travailliez à la CPAM, dans un hôpital ou une usine, our un employeur (entre les couches, l’organisation des repas, l’entretien des locaux), une place en crèche représente une dépense d’environ 10 000 € à 17 000 €/an. Toutefois, les responsables d’entreprises qui souhaitent créer un mode d’accueil pour les enfants peuvent bénéficier d’aides financières. La Caisse d’Allocation Familiale et la Mutualité Sociale Agricole, participent financièrement, à la construction de nombreux projets.
Quant au tarif payé par les parents, il est calculé selon les ressources du foyer, suivant des barèmes spécifiques. Il n’est donc pas possible de déterminer un tarif journée, à l’avance.

Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*