Recherchez votre marque

Phyto-épuration : dépolluer et assainir son environnement

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Phyto epuration plantes depolluantes  Article précédent Article suivant 
Publié le 13.03.17

De nos jours, nous respirons quotidiennement des substances nocives, dans nos maisons comme à l’extérieur. L’écologie étant un sujet de préoccupation majeure, beaucoup se tournent vers la phyto-épuration pour purifier l’air ambiant sainement.

Qu’est-ce que la phyto-épuration ?

Origines de la phyto-épuration

Si l’apport d’oxygène et la possibilité d’humidifier l’air ambiant des plantes sont connus depuis des siècles, il faut attendre les années 1970 pour que soit constaté pour la première fois l’impact des végétaux sur la qualité de l’air ambiant, grâce à Bill Wolverton, ingénieur à la Nasa. Il a démontré la capacité d’absorption de certains composants chimiques par certaines plantes les plus courantes dans les engins spatiaux. Et ce n’est que dans les années 1980, toujours aux Etats-Unis, que les premières études sur la phyto-épuration ont montré l’effet assainissant des plantes sur l’air ambiant.

Un système naturel et efficace

La phyto-épuration est un phénomène d’absorption des C.O.V. (Composés Organiques Volatiles) par les feuilles de certaines plantes. Ces composés, une fois absorbés, sont réutilisés par les végétaux pour fabriquer leur sève. Il existe également un autre procédé d’épuration naturelle effectué par les champignons notamment, qui absorbent les polluants par leurs racines pour les transformer en nutriments.

Quelles plantes pour quels usages ?

Les plantes utilisées pour dépolluer l’air ambiant sont des variétés courantes, vous pourrez donc en acheter chez un fleuriste ou dans un magasin de décoration.

Lutter contre les odeurs

Le lierre, le philodendron ou encore l’azalée sont des plantes dépolluantes connues pour leur capacité à capter, entre autres, le benzène contenu dans la fumée de cigarette. Le philodendron est également un très bon dépolluant pour le trichloréthylène, présent notamment dans les peintures.

Assainir l’air ambiant

Des plantes, comme le spathiphyllum ou la fougère de Boston, sont parfaites pour assainir la maison car elles sont dépolluantes et humidifient l’air à la fois. Le chlorophytum est une autre plante utile contre la pollution intérieure : elle absorbe très efficacement le monoxyde de carbone.

Absorber les ondes magnétiques

Lorsque nous sommes au bureau, nous sommes confrontés aux écrans d’ordinateurs et à une exposition aux lumières artificielles qui peuvent provoquer maux de tête, mauvaise humeur, stress, etc. Utilisez à nouveau la phyto-épuration et décorez votre bureau en même temps grâce à plusieurs plantes (cactus, dracaena, philodendron rouge, rhapis, ficus, …) qui absorbent les ondes magnétiques.

Comment installer et entretenir vos plantes ?

Installer un mur végétal

Pour adopter la phyto-épuration sans envahir son espace avec des plantes dépolluantes, optez pour le jardin vertical (ou mur végétal). Il existe deux modes de cultures : hydroponique (substrat inerte) ou classique (substrat non-inerte).

Entretenir vos plantes

Il ne faut pas grand-chose pour « avoir la main verte » :

  • Pensez à retirer régulièrement les feuilles mortes ou les parties abîmées de vos plantes.
  • Dépoussiérez régulièrement les feuilles de vos plantes. Un chiffon sec suffit au quotidien. De temps à autre, complétez par un nettoyage avec un linge humide.
  • Respectez également les besoins de vos plantes en termes d’exposition au soleil et d’humidité. Ainsi, le lierre n’aime pas être exposé directement au soleil. Au contraire, un philodendron est une plante qui aime l’humidité par exemple.
Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*