Recherchez votre marque

Pédagogie Montessori : enseigner dans une école maternelle

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
pedagogie montessori  Article précédent Article suivant 
Publié le 16.04.17

Plusieurs enseignants ont fait, avec succès, l’expérience de la pédagogie Montessori au sein de leur classe de maternelle. En quoi consiste cette méthode d’éducation alternative ? Pourquoi et comment la mettre en place ? On fait le point dans cet article sur cette nouvelle approche de l’enfant.

Qu’est-ce que la pédagogie Montessori ?

Les origines de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori a été mise en place en 1905 par Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne. Lorsqu’un enfant se trouve dans un environnement propice à son développement, il apprend de manière spontanée et à son rythme. Telle une éponge, il a la formidable faculté d’absorber tout ce qui l’entoure. En se basant, entre autres, sur cette observation, Maria Montessori propose une nouvelle manière d’appréhender l’enfant et son apprentissage.

Les principes de la pédagogie Montessori

Prônant la différence entre dressage et éducation, Maria Montessori explique que l’enfant n’est pas un « vase » à remplir, mais une « source » à laisser jaillir. La méthode Montessori met donc en avant différents principes permettant à l’enfant d’atteindre une forme d’autogestion au travers d’un contexte favorable. Elle revendique la liberté de choisir et de changer d’activité de manière autonome. Elle encourage à l’autodiscipline en refusant les systèmes de comparaison et en respectant les spécificités de chacun. La pédagogie Montessori met en avant l’apprentissage par l’expérience et perçoit l’éducation comme une aide à la vie.

La pédagogie Montessori à l’école

Le fonctionnement de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori peut, bien sûr, se mettre en place à la maison comme à l’école. En tant qu’enseignant, vous pouvez vous interroger sur les manières concrètes de mettre en place cet apprentissage différent dans une classe de maternelle. Les écoles Montessori proposent généralement du matériel adapté et un fonctionnement particulier. Pas de chaises, pas de bureaux Ikea ! Plusieurs activités sont proposées aux différents coins de la classe et l’enfant se dirige seul vers celles qui l’attirent. Il peut en changer quand il le souhaite. Le travail est souvent individuel, mais l’entraide entre les élèves est encouragée. L’enseignant est présent uniquement pour instaurer un climat de sécurité. Il ne doit nullement être perçu comme un juge, mais comme le garant d’un climat adapté.

Le matériel Montessori

Le matériel Montessori est particulier. Il dépasse bien largement les cahiers et stylos traditionnels. Il a pour objectif de permettre à l’enfant d’explorer le monde tout en perfectionnant son activité motrice, sensorielle, intellectuelle et spirituelle. Les objets doivent être attrayants et adaptés à la taille de l’enfant. Il pourra, par exemple, s’agir de trier des graines pour apprendre à compter ou de nettoyer une table miniature pour perfectionner sa précision. Ainsi, l’enfant se dirige plutôt du concret vers l’abstrait à l’inverse de l’enseignement classique. Il expérimente la pratique pour en venir à la théorie. Bien entendu, il existe des activités différentes en fonction de l’âge de l’enfant.

L’expérience de la pédagogie Montessori de Céline Alvarez

Céline Alvarez, institutrice en classe de maternelle dans une école classique située en zone d’éducation prioritaire, a testé durant 3 ans la pédagogie Montessori sur ses élèves. Elle a été tellement satisfaite du résultat obtenu qu’elle a préféré démissionner lorsque le rectorat n’a pas souhaité renouveler ce projet éducatif. En effet, Céline Alvarez a pu constater de grands progrès chez l’ensemble des enfants concernés, dont les enfants qui étaient en difficulté scolaire. De même, un pourcentage important des moyennes et grandes sections maîtrisaient déjà l’apprentissage de la lecture. De façon générale, l’ambiance de la classe s’était considérablement améliorée. En étant respectés, les enfants en venaient à respecter naturellement leur prochain. Chacun reprenait confiance en ses capacités.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*