Recherchez votre marque

Langage non verbal : ce que votre corps dit de vous

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
langage non verbal  Article précédent Article suivant 
Publié le 01.05.17

Comme le disait Paul Watzlawick, membre fondateur de l’école de Palo Alto, on ne peut pas ne pas communiquer. La communication passe par le langage verbal, mais également par le langage non verbal. Même lorsque nous ne parlons pas avec la bouche, nous transmettons, parfois inconsciemment, des informations à notre interlocuteur par notre attitude. Maîtriser le langage corporel est un atout considérable dans la vie professionnelle. Découvrez au travers de cet article tout ce que votre corps dit de vous !

Qu’est-ce que le langage non verbal ?

Avant toute chose, vous vous demandez peut-être à quoi correspond exactement le langage non verbal. Ce dernier est une communication non verbale, soit une manière d’échanger sans les mots, uniquement avec le corps. Tout le monde, même sans s’en rendre compte, utilise le langage du corps. C’est la raison pour laquelle notre interlocuteur peut percevoir de nous des informations que ne nous lui transmettons pas verbalement ou même des informations contraires à celles que nous disons verbalement. Le langage non verbal peut donc facilement nous trahir dans nos relations interpersonnelles. Et ce particulièrement au travail, par exemple lors d’un entretien d’embauche.

Quels sont les outils du langage non verbal ?

Notre corps a la possibilité de faire passer des messages au travers de multiples signaux conscients et inconscients. Il peut, par exemple, s’agir de notre gestuelle, de notre posture, de notre regard, de l’intonation de notre voix ou encore de nos expressions faciales. Beaucoup d’éléments auxquels nous ne portons pas toujours attention dans la communication révèlent bien des choses à notre égard. La gestion du langage non verbal, c’est réussir à prévoir et maîtriser tant que possible ces signaux naturels pour en faire une force plus qu’une faiblesse.

Communication non verbale : la confiance en soi

Il existe quelques exemples parlants de situations courantes de langage non verbal. Le corps peut révéler un manque de confiance en soi. Par exemple, une personne qui ne regarde pas son interlocuteur dans les yeux quand elle parle témoigne d’un manque de confiance en elle. Le fait de se tenir voûter ou de marcher la tête baisser peut donner l’impression d’une basse estime de soi. De même, le timbre de voix peu élevé et tremblant montre un manque d’assurance. Enfin, plusieurs signaux révèlent la gêne, l’anxiété ou le tract tel que les tremblements, la transpiration, les rougissements ou encore le fait de bouger dans tous les sens ou de tripoter des objets. En certaines situations, comme une prise de parole en public ou un entretien d’embauche, il faut être vigilant sur tous les points. Même une poignée de main trop molle peut révéler votre manque de constance !

Comment améliorer son langage corporel

Il existe plusieurs vidéos YouTube dans lesquelles des coachs donnent des astuces pour améliorer la parole du corps. Vous pouvez les consulter gratuitement. Par exemple, pour montrer que vous avez de l’assurance, parlez d’une voix forte et claire. Regardez votre interlocuteur droit dans les yeux. Ayez des expressions faciales positives et franches. Montrez votre intérêt pour l’interlocuteur au travers de signes de tête et de monosyllabes. Tenez-vous droit et la tête haute. Sachez rester immobile sans chercher à meubler le manque de mouvement.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*