Recherchez votre marque

Coaching professionnel : quel est sa définition ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
coaching-professionnel-définition  Article précédent Article suivant 
Publié le 31.12.16

Le coaching professionnel communément appelé coaching en entreprise est apparu depuis plusieurs années dans le monde l’entreprise. Très tendance, il s’agit d’une nouvelle méthode permettant à une entreprise de résoudre les problématiques interpersonnelles entre ses salariés. Cette relation tripartite s’avère très utile pour solutionner les problèmes entre la hiérarchie et un salarié, la hiérarchie et un groupe de salariés ou entre des salariés entre eux. Les objectifs du coaching professionnel sont :

  • D’améliorer les performances de l’entreprise en apportant une meilleure communication interpersonnelle entre la hiérarchie et ses salariés.
  • De développer le potentiel et le savoir-faire des salariés.
  • D’accompagner les transformations professionnelles.
  • De résoudre les problèmes de communication pour instaurer un véritable bien-être au travail.
  • D’atteindre les objectifs professionnels de l’entreprise.

Il est important de ne pas confondre le coaching professionnel avec le travail d’un psycho-sociologue intervenant pour résoudre les risques psychosociaux.

Quels sont les fondements du coaching professionnel ?

Le coaching professionnel ou coaching en entreprise repose sur trois fondements :

  • La programmation neuro-linguistique : cet outil peut être utilisé dans différents secteurs comme la santé, l’enseignement, le sport et l’entreprise. Elle a pour objectif de déceler lors d’une communication verbale, la représentation sensorielle qui existe entre l’émetteur du message et son interlocuteur. Son objectif principal est de développer notre sens de l’observation pour adopter le bon comportement lors de nos échanges professionnels.
  • L’analyse transactionnelle : le coaching professionnel utilise cet outil pour permettre à chaque individu de trouver son statut au sein de son travail et de l’accepter. L’analyse transactionnelle repose sur la capacité de chaque individu à penser, à réfléchir et à décider d’adopter un comportement différent pour son bien-être personnel et professionnel.
  • La communication non-violente : cette méthode est très souvent utilisée pour développer des aptitudes à l’empathie et à la compassion. Afin de s’exprimer sans violence, avec bienveillance et de gérer les conflits avec sang froid.

Pour qu’une entreprise fonctionne correctement il est essentiel qu’il y ait une cohésion d’équipe entre les salariés, que les rapports hiérarchiques soient respectés et acceptés et que les managers sachent donner des directives avec tact. De nombreuses entreprises comme Boursorama peuvent faire appel à ce type de méthode pour renforcer la communication interpersonnelle dans certains services.

Comment choisir le bon coach ?

Un coach professionnel doit posséder de véritables compétences pour pouvoir endiguer les problèmes d’une entreprise. Un niveau d’étude est requis afin de vous assurer que ce dernier maîtrise les outils indiqués ci-dessus. Le coach professionnel doit avant tout connaître la vie en entreprise et son fonctionnement afin de comprendre avec précision le poste de chacun. Le secret professionnel est une valeur essentielle de ce métier afin d’instaurer un climat de confiance entre les employés et le coach vis à vis de leur hiérarchie.
La discrétion doit aussi être respectée dans ce métier, afin de ne pas porter préjudice à l’image de l’entreprise auprès de ses salariés et de la concurrence. En général, les ressources humaines et la direction sont les seuls au courant de l’intervention d’un coach professionnel.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*