Recherchez votre marque

Changement d’heure été : s’adapter efficacement

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Changement d'heure d'été adaptation efficace  Article précédent Article suivant 
Publié le 11.04.17

Le changement d’heure, c’est une heure de sommeil supplémentaire l’hiver, mais c’est surtout une heure de sommeil perdue l’été. Si l’objectif premier est de réaliser des économies énergétiques en s’adaptant à la longueur des journées, gérer le changement d’heure n’est pas toujours facile. Comment s’adapter efficacement au changement d’heure d’été ?

L’histoire du changement d’heure

Le choc pétrolier de 1973 est la conséquence d’une surproduction de pétrole aux États-Unis. Ce pic de production entraîne alors une chute du dollar, mais également du cours du pétrole.
C’est cette crise pétrolière qui entraînera la décision qui nous affecte dorénavant tous chaque année : le changement d’heure d’été comme hiver. De nos jours, le changement d’heure est ainsi appliqué dans 70 pays. Il consiste à reculer sa montre d’une heure en hiver et à l’avancer d’une heure en été.

Les effets du changement d’heure d’été

Logiquement, le changement d’heure d’été est une bonne chose. Il permet aux organismes d’être plus en phase avec les heures naturelles de jour et de nuit. Mais ce changement de rythme biologique est parfois trop brutal pour certains. Certaines personnes, notamment les enfants et les personnes âgées, peuvent alors voir leur endormissement, leur appétit ou leur humeur troublés par ce décalage horaire.

L’aspect écologique du changement d’heure d’été

L’objectif principal du changement d’heure d’été ou hiver était de réaliser des économies d’énergie en calquant les consommations électriques sur un fonctionnement plus « naturel » puisque plus adapté à l’ensoleillement naturel.
A l’heure actuelle, on estime le gain engendré par les changements d’heure d’été et hiver à 440 GWH (Gigawatt Heure). Un chiffre correspondant à la consommation annuelle d’environ 800 000 ménages, soit l’équivalent de la ville de Marseille.
Cependant, certains organismes, tels que l’association La Méridienne, estiment que le changement d’heure n’a plus lieu d’être. Une affirmation s’appuyant en grande partie sur le développement des ampoules à économie d’énergie ou des LED (comme celles proposées par la marque Philips).
D’autres, comme l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) affirment, au contraire que le changement d’heure d’été et hiver est toujours d’actualité et qu’il générera encore des économies d’au moins 340 GWH à l’horizon 2030.

Gérer le changement d’heure d’été

Le changement d’heure entraîne souvent un certain nombre de petits tracas. Voici quelques conseils pour mieux gérer ce changement annuel.
Le sommeil perturbé est souvent le problème majeur du changement d’heure surtout en été, surtout pour les enfants. Alors, à quelle heure se coucher ?
Pour les enfants, vous pouvez modifier l’heure du coucher petit à petit, en amont du changement d’heure, pour qu’ils se calent lentement sur la nouvelle heure. Pour les adultes, il vaut mieux modifier l’heure du lever : vous n’aurez pas sommeil plus tôt le soir si vous vous levez à la même heure ! Et, dès le réveil, exposer à la lumière (naturelle si possible) pour stimuler votre organisme et le resynchroniser.
Pour se lever tôt, il faut savoir bien dormir. Bannissez donc les écrans : smartphone, tablette, ordinateur et même télévision. Ce sont de puissants retardateurs de sommeil, 1h30 avant de vous coucher.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*