Recherchez votre marque

Timidité : comment s’intégrer dans une nouvelle équipe

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Timidité  Article précédent Article suivant 
Publié le 12.04.17

Lorsque l’on arrive dans une nouvelle équipe, il peut être difficile de s’y intégrer. Même si l’on est compétent dans le travail, la timidité n’aide pas. Au travail, il y a de nombreuses situations qui peuvent devenir de véritables épreuves : prendre la parole en public ou déjeuner avec l’équipe.

Timidité : les situations compliquées

Prendre la parole en réunion

Le cauchemar d’un timide, c’est de prendre la parole en réunion. Pire : devoir organiser une réunion. Comment faire pour arriver à vaincre sa timidité et échanger ses idées devant toute l’équipe ? La première chose, c’est d’être sûr de soi. Et pour cela, il faut connaître son sujet sur le bout des doigts. Que ce soit vous qui menez la réunion ou que vous soyez parmi vos collègues, si vous savez de quoi vous parlez, si vous n’avez aucun doute sur les questions que vous voulez soulever, cela vous aidera grandement. Aussi, il est possible de comprendre et apprivoiser sa timidité pour arriver à dépasser son blocage.

Déjeuner avec ses collègues

Cela peut être une véritable épreuve d’aller déjeuner avec toute l’équipe. On ne sait pas comment se comporter ou comment mener une discussion. Résultat : on reste muet comme une carpe durant tout le repas et l’intégration dans l’équipe en prend un coup.
Dans un premier temps, malgré la timidité, il est peut-être plus facile de proposer à une seule personne d’aller déjeuner. Ainsi, on prend le temps de connaître une personne en particulier, la conversation est plus simple à mener et on trouve sa place aisément. Et pourquoi ne pas proposer un restaurant trouvé sur La Fourchette ?

Dépasser sa timidité

Attention aux malentendus

Vous venez de trouver un emploi et devez intégrer une équipe. La timidité, en général, pousse plutôt à rester en retrait. Cela peut être pris pour de la condescendance. Parfois même, la timidité est presque maladive et empêche de répondre un simple « Bonjour ! » lorsqu’on vous salue. Attention à ce que ce comportement ne soit pas mal pris et qu’il ne vous mette pas à l’écart. Dans un premier temps, en arrivant au travail, saluer simplement ses collègues, même avec un problème de bégaiement, est indispensable pour qu’ils n’aient pas d’a priori.

Timidité : comment briser la glace

Après quelques semaines dans l’entreprise, vous avez désormais une bonne idée de son fonctionnement, aussi bien professionnel que social. Pour s’intégrer, il faut, dans un premier temps, surtout suivre les habitudes établies. Par exemple, si vous avez remarqué que certains collègues amènent des croissants de temps en temps pour les partager avec l’équipe, n’hésitez pas à prendre l’initiative de le faire également. Si vos collègues se réunissent pour boire un café et débriefer après une réunion, ne filez pas directement vous remettre devant votre ordinateur. Même si, au départ, votre timidité vous empêche de parler, vous observerez, écouterez et montrerez votre intérêt rien que par votre présence.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*