Recherchez votre marque

Standardiste : être la vitrine de l’entreprise

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
standardiste  Article précédent Article suivant 
Publié le 25.03.17

Le(la) standardiste est un employé central de l’entreprise : c’est en effet la première personne avec laquelle on entre en relation dans l’entreprise. Son accueil est souvent déterminant pour l’image que l’on retient de l’entreprise. Ce salarié répond aux appels téléphoniques et assume également une mission de première information du public. Découverte du métier.

Le métier de standardiste

Le standardiste souvent appelé hôtesse d’accueil (ou hôte d’accueil) ou encore réceptionniste utilise un standard téléphonique plus ou moins perfectionné pour accueillir et identifier son correspondant. Généralement, il questionne son interlocuteur et doit reformuler les questions posées pour être sûr de le diriger vers le bon service par exemple.

Le standardiste doit ensuite transmettre les communications en recherchant le numéro de poste de la personne demandée sur un fichier interne ou sur son écran d’ordinateur. Si le poste de la personne est occupé, le standardiste fait patienter son interlocuteur. Il doit savoir gérer la saturation des postes. En cas d’absence, il doit noter le message à transmettre ou réorienter son interlocuteur vers un autre secrétariat.

Le standardiste doit également répondre aux demandes de renseignements sur l’entreprise. Il doit connaitre les heures d’ouverture, de l’accueil du public, renseigner l’adresse du site internet, etc.

C’est également au standardiste de mettre régulièrement à jour l’annuaire téléphonique de l’entreprise, de signaler les problèmes et mettre à jour des documents internes. La plupart du temps seul à son poste, il travaille dans un local fermé et parfois dans un lieu ouvert au public. Dans ce cas, il assure également les fonctions de réceptionniste.

Le métier de standardiste peut être répétitif et surtout contraignant lorsque l’entreprise compte un grand nombre de salariés. Ce poste exige souvent une grande technicité et une concentration de tous les instants.

Les entreprises qui emploient les standardistes

Les standardistes sont employés dans tous types d’organisations : PME, banques telles que Crédit Mutuel, associations, services publics, etc. Dans les petites structures, les standardistes remplissent de nombreuses autres tâches tandis que dans les grandes entreprises ils peuvent être amenés à travailler avec une équipe de standardistes.

Dans certains secteurs tels que l’hôtellerie, le tourisme ou les spectacles, les standardistes travaillent de nuit, les week-ends et les jours fériés. Les standardistes sont aujourd’hui aidés (et parfois remplacés) par des serveurs vocaux.

Qualités et compétences requises

Le standardiste véhicule l’image de son entreprise. Il doit donc être avenant, avoir une bonne élocution et savoir répondre aux mails pros. Il doit avoir le sens de l’écoute, le goût du contact et savoir garder son sang-froid lors de chaque accueil téléphonique.

Formations pour devenir standardiste

Il n’existe pas de formation pour devenir standardiste. C’est généralement l’entreprise qui initie le personnel à l’utilisation de son standard. Toutefois, le diplôme national du brevet est considéré comme un minimum. Certaines qualifications professionnelles de la vie administrative (Bac pro gestion-administration, par exemple) peuvent faciliter l’embauche et permettre des évolutions au sein de l’entreprise.

Salaire d’un standardiste

Le salaire d’un standardiste débutant correspond généralement au SMIC. En fin de carrière, il peut percevoir une rémunération d’environ 22 k€ par an.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*