Recherchez votre marque

Prise de notes : comment être efficace ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
prise de notes efficace  Article précédent Article suivant 
Publié le 04.02.17

Vous avez une réunion ou un séminaire et votre chef vous a chargé du compte-rendu ? Pas de panique ! Même si la prise de notes semble être un exercice difficile, il existe quelques techniques à développer pour ne pas perdre une miette de ce qui sera dit !

Se préparer à l’avance

Vous devez réaliser un compte-rendu ou un rapport à la suite d’une réunion ou d’une formation ? Essayez de vous préparer à l’avance. Pour cela, n’hésitez pas à demander l’ordre du jour et les noms et qualités des différents intervenants. Quand cela vous est possible, vous pouvez  utiliser internet pour en savoir plus sur le thème abordé (le jargon utilisé, les concepts, etc). Cela vous facilitera la tâche le moment venu.

Choisir le bon outil pour sa prise de notes

Si vous êtes de l’ «ancienne école», stylo et bloc-notes, préparez votre matériel. Évitez les feuilles volantes. Pas la peine, non plus, d’utiliser des stylos de toutes les couleurs, cela ne sera qu’une perte de temps. Un stylo noir ou bleu qui fonctionne et un bloc-notes aux feuilles à grands carreaux (plus lisibles) feront largement l’affaire.

Si vous êtes plutôt écriture numérique, optez pour un mini-pc ou une tablette. Si vous utilisez un smartphone, pensez à le mettre en mode avion, afin de ne pas être interrompu par des appels durant votre prise de notes. Il existe de nombreuses applications intelligentes qui pourront vous accompagner dans votre tâche. Vous pourrez les télécharger gratuitement sur Apple store par exemple.

Être méthodique

Pour écrire efficacement il faut se concentrer uniquement sur les idées principales. Vous pouvez, pour cela, utiliser la méthode dite «linéaire», voie classique de la prise de notes. C’est une technique efficace si vous n’avez pas eu le temps de vous préparer en amont. Il suffit de prendre des notes en vrac et utiliser une marge à droite de la feuille où vous y consignerez vos remarques personnelles. C’est une méthode à appliquer surtout lors des réunions en face à face.

Lors d’une réunion d’avancement de projets par exemple, vous pouvez innover. Divisez par exemple votre page en trois rubriques : le sujet, les décisions prises, la répartition des tâches. L’information à retenir est alors dite «fléchée».

N’oubliez pas que l’objectif d’une prise de notes est d’écrire ce qu’on ne peut pas retenir. Tous les noms, les dates ou les chiffres doivent donc être consignés scrupuleusement.

Utiliser des abréviations

Comme du temps de la fac, utiliser des abréviations ou des symboles fait gagner un temps fou. Vous pouvez utiliser le langage SMS, les signes mathématiques ( +, -, =, /, etc.) les lettres grecques, ou bien les abréviations classiques ( « ns » pour nous). Vous trouverez de nombreuses fiches techniques avec les principales abréviations sur internet. Si vous décidez d’inventer votre propre mode d’écriture, veillez à apprendre par cœur vos signes.
De même, utilisez votre propre vocabulaire et façon de parler pour retranscrire les propos du conférencier. En effet, il n’est pas nécessaire de faire un copier-coller de son discours. L’objectif est surtout de rapporter l’idée tout en étant intelligible.

Se relire

Enfin, après toute prise de notes n’oubliez pas de vous relire et de préférence le jour même. En effet, tous les propos seront à ce moment-là encore frais dans votre esprit. Cela vous permettra de compléter vos notes, de mettre en exergue les idées principales, et d’apporter quelques corrections si cela est nécessaire.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*