Recherchez votre marque

Portage salarial : choisir une société de portage

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
portage salarial  Article précédent Article suivant 
Publié le 28.12.16

Travailler en freelance est une tendance actuelle du monde du travail. En effet, devenir indépendant est assez aisé, depuis que le statut de micro-entrepreneur a été mis en place. Pour ceux qui souhaitent tester une idée de création d’entreprise sans prendre de risques peuvent se tourner vers le portage salarial. Comment fonctionne ce système permettant de se mettre à son compte ? Quelle société de portage choisir, en fonction de son activité ?

Un mode de fonctionnement particulier

Le portage salarial met en relation trois parties. Le prestataire de services, qui assure les missions, l’entreprise ou les particuliers clients et la société de portage salarial. Le prestataire signe une convention d’adhésion avec la société. Il gère la prospection et les négociations avec ses prospects potentiels. La société de portage gère la partie administrative. Elle établit les devis, les factures, établit une fiche de paie pour le prestataire dénommé, salarié porté. La mission ne peut démarrer qu’après qu’un contrat de mission signé par les trois parties concernées.

Les conditions de partenariat

Le freelance est libre dans la gestion de son activité; c’est-à-dire qu’il assure sa promotion et gère les relations clients. La société de portage établit les factures, les fait parvenir au client. Elle établit ensuite les fiches de paie. Pour ce faire, elle déduit les charges (URSSAF, prévoyance…) et des frais de gestion, qui lui sont propres. Ces frais varient entre 3 % et 15 %, en fonction des sociétés et du chiffre d’affaires effectif réalisé. Le salarié porté touche entre 50 % et 55 % du chiffre d’affaires réalisé, sous forme de salaire. Cela lui garantit de pouvoir bénéficier de la Sécurité Sociale et des indemnités chômage, en cas d’arrêt d’activité.

Portage salarial : quelle société choisir ?

Le portage salarial est adapté pour les professions intellectuelles, telles que la formation, le consulting. Voici quelques sociétés de portage à choisir :

  • Portageo : les frais de gestion pratiqués sont dégressifs et varient suivant le chiffre d’affaires. Ils vont de 10 % à 3%. Le traitement de votre salaire est effectué en 48h. Les experts Portageo établissent une étude personnalisée de votre projet et vous accompagnent au quotidien.
  • Abc portage : en choisissant cette société, vous intégrez un réseau d’environ 10 000 consultants. Adaptée pour tous les profils indépendants : seniors, étudiants, chômeurs, cadres… La société propose également des formations selon le profil des salariés portés.
  • Ventoris : des frais de gestion peu élevés, de 2 % à 5% du chiffre d’affaires. L’avantage est que les salaires sont versés au salarié porté, même si des impayés clients sont constatés. Une garantie non négligeable. La société de portage offre une carte American Express Corporate à tout prestataire qui le souhaite, à partir de 7 500 € H.T de chiffre d’affaires atteint.
  • itg : Avec cette société de portage salarial, votre salaire est versé dès le premier mois travaillé. Bénéficiez de formations pour devenir consultant. Travaillez directement après votre souscription (24 heures après).
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*