Recherchez votre marque

Formation professionnelle : expliquer le compte personnel de formation

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
formation professionnelle  Article précédent Article suivant 
Publié le 13.01.17

Le compte personnel de formation ou CPF a été mis en place en janvier 2015. Il remplace le Droit Individuel de Formation (DIF) et le Congé Individuel de Formation (CIDF). Le CPF est ouvert pour tout salarié, demandeur d’emploi et chaque actif, à partir de son entrée dans la vie active (16 ans), jusqu’à sa retraite. Chacun peut y consulter le nombre d’heures auxquelles il a le droit, par rapport à la formation professionnelle. En effet, tout salarié acquiert des droits à la formation continue, en accumulant des heures d’activité professionnelle. En quoi consiste le compte personnel de formation.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF est un compte qui recense le nombre d’heures de formation acquises par le salarié, tout au long de sa vie professionnelle. On y retrouve également toutes les formations auxquelles il peut prétendre. Attention, toutefois, le salarié doit être attentif, avant de se lancer dans de nouveaux apprentissages. Les formations professionnelles entrant dans le cadre du CPF doivent lui permettre soit :

  • de se lancer dans la création d’entreprise
  • de bénéficier d’un accompagnement dans le cadre d’une validation des acquis et de l’expérience (VAE)
  • de suivre une formation qualifiante
  • de faire un bilan de compétence

Le CPF : comment ça fonctionne ?

Le CPF entre dans le cadre du complément professionnel d’activité. Pour avoir accès à vos informations, il est essentiel de créer un compte sur le site moncompteformation.gouv. Vous aurez ainsi la possibilité d’y avoir accès selon vos besoins, comme c’est le cas pour votre compte Ameli (Sécurité Sociale), par exemple.
Le CPF concerne tous les salariés. Le nombre d’heures de formation professionnelle acquise est inscrit automatiquement au crédit du compte CPF, proportionnellement au nombre d’heures de travail effectuées. Vous disposez donc d’un panel d’heures, que vous travailliez à temps plein ou à temps partiel.

Quels sont les droits acquis ?

Le CPF fonctionne de la façon suivante. Pour un salarié travaillant à temps plein, le nombre d’heures de formation continue acquises s’élève à 24 heures pour une année. Ce nombre d’heures annuel est le même pendant cinq ans, soit jusqu’à ce que le compte CPF compte 120 heures acquises. A partir de 120 heures, le nombre d’heures acquises dans l’année est de 12 h, et ce chaque année suivante, jusqu’à l’obtention de 150 heures de formation. A partir de ce nombre d’heures, le compte CPF est plafonné.
Les salariés travaillant à temps partiel, alimentent leur compte CPF, au prorata du nombre d’heures travaillées.

Formation professionnelle : des droits antérieurs au CPF

Les salariés ont donc dorénavant une vue claire sur leurs droits à la formation. Il faut savoir que la mise en place du CPF n’est pas https://www.service-client.pro/wp-admin/post-new.phpincompatible avec l’utilisation des droits DIF acquis, avant le 1er janvier 2015. En effet, les salariés souhaitant faire une formation DIF peuvent donc utiliser les heures accumulées, jusqu’au 31 décembre 2020.
Utiliser les heures DIF n’est pas une obligation. Seuls les salariés souhaitant acquérir de nouvelles compétences ou se réorienter peuvent en faire la demande auprès de leur employeur.
La formation professionnelle est un droit accessible à tous. Autant ne pas s’en priver.

Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*