Recherchez votre marque

Entreprise libérée : l’entreprise de demain ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
entreprise libérée  Article précédent Article suivant 
Publié le 26.03.17

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le concept d’entreprise libérée n’a pas été développé ces dernières années. En effet, le concept d’une entreprise « sans hiérarchie », qui s’appuie sur la motivation, l’implication et les idées de développement de ses employés a été développé au cours des années 60, aux États-Unis. Qu’est-ce qu’une entreprise libérée ? Comment fonctionne ce mode de travail collaboratif, qui est en train de révolutionner le monde de l’entreprise actuel ?

Un engouement depuis 2012

Le concept d’entreprise sans entreprise a connu un regain d’attention à partir de 2012, après la sortie du livre d’Isaac Getz, « Liberté et Cie »,  paru en librairie. Dans cet ouvrage, coécrit avec Brian Carney, il développe le concept organisationnel de l’entreprise libérée. Une entreprise fondée sur l’absence de liens hiérarchiques, où l’auto-motivation des employés sert de base constructrice.
Ce nouveau système de fonctionnement intervient à une époque où le monde de l’entreprise a pris un virage inévitable. Les travailleurs indépendants deviennent plus nombreux, les CDD prennent de l’ampleur et le télétravail explose. Le management participatif de ce nouveau mode d’entreprise a donc parfaitement sa place, dans un monde professionnel en mouvement.

Un modèle d’entreprise sans hiérarchie

Le concept de ce nouveau mode d’entreprise est simple comme bonjour. En effet, pour mettre en place une entreprise libérée, il suffit de s’appuyer sur les salariés, de les laisser travailler en autonomie et de solliciter leurs idées de fonctionnement. Les collaborateurs peuvent ensuite choisir de travailler dans un local dédié, quelques jours par semaine ou par mois. Selon les idées collaboratives, ces derniers ont également la possibilité de travailler où ils le souhaitent, si cela a été convenu, comme mode de fonctionnement. La liberté est la base des exemples d’entreprises libérées. Les modes de communication actuels comme les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo) ou les systèmes de visioconférences en ligne facilitent les échanges entre collaborateurs.

Objectif croissance

Modifier les systèmes de hiérarchie a pour effet de limiter le stress des employés et d’augmenter leur productivité. Le but recherché est la croissance de l’entreprise. Cette volonté de croissance est appuyée par le fait de reverser une participation des bénéfices aux salariés. Le modèle des entreprises libérées permet de booster les performances individuelles, ce qui se répercute, en termes de profits réalisés. La liberté d’organisation, basée sur la confiance mutuelle est un facteur de croissance. Ceci même, alors que chacun gère son travail comme il le souhaite.
De nombreuses entreprises comme Chronoflex ont réalisé des bénéfices en adoptant ce mode de fonctionnement.

Management participatif : choisir la voie de la réorganisation

Pour adopter un mode de fonctionnement qui révolutionne les méthodes de travail, il faut embrasser la voie de la réorganisation. Ces modifications passent par des échanges de points de vue, des objectifs communs et une vision globale de fonctionnement. L’entreprise libérée adopte le gommage de la hiérarchie, les responsabilités étant redistribuées à tous les salariés, suivant leurs compétences. Toutefois, le mode de fonctionnement parait bien plus simple lorsque l’on gère une entreprise de prestations de services. En effet, comment répartir les tâches, lorsque la gestion de produits ou le stockage de marchandises entre en jeu ? Aux entrepreneurs de sonder les exemples d’entreprises libérées qui ont réussi à assumer ces différentes obligations.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*