Recherchez votre marque

Correcteur de texte : qu’est-ce qu’un lecteur-correcteur ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Correcteur de texte  Article précédent Article suivant 
Publié le 08.02.17

Les métiers de l’édition et du livre sont variés et précieux. Le livre a, en effet, encore beaucoup d’années devant lui. Ce secteur représente donc des débouchés intéressants à ne pas négliger. Penchons-nous aujourd’hui sur la fonction de lecteur- correcteur. Indispensable au niveau de la correction texte, ce professionnel maîtrise sa langue d’exercice sur le bout des doigts. À la fois correcteur de français, de grammaire et correcteur de texte, il intervient au cours de la phase finale d’élaboration d’un ouvrage. Sa fonction est donc primordiale. En quoi consiste ce métier rigoureux ?

Correcteur de texte : quels supports ?

Tout comme son nom l’indique, ce professionnel est chargé de relire et de corriger les textes qui lui sont soumis, généralement avant publication. Les fichiers peuvent être aussi bien des articles que des encyclopédies, des dictionnaires, des romans ou des articles web. La correction d’orthographe suit des règles. Le lecteur-correcteur s’assure que le texte répond aux règles établies, en matière de rédaction de texte et sur un plan typographique.En effet, la rédaction de texte suit certaines règles typographiques, qu’il faut suivre à la lettre. Le professionnel veille donc au respect de ces règles.

Des fonctions annexes

Outre ses fonctions premières, en tant que correcteur de texte, il doit également s’assurer que les données précisées dans le texte sont véridiques. Il vérifie donc si besoin les informations scientifiques, médicales ou autres, qui sont précisées dans le texte. Il s’assure du respect de la mise en pages du texte et vérifie une dernière fois les corrections à assurer, avant impression de l’ouvrage. Une fonction complexe qui demande rigueur et précision.

Correcteur de texte : quelles compétences ?

Pour exercer dans ce secteur, il est primordial de maîtriser la langue d’exercices, de savoir rédiger, de maîtriser les outils informatiques, d’être ouvert d’esprit et d’être doté d’une excellente culture générale. En effet, ces compétences vous permettront d’assurer les tâches demandées au lecteur correcteur.

Correction texte : alors quelle formation ?

Pour exercer la fonction de lecteur-correcteur, il est primordial de suivre un cursus universitaire de 3 ans. Vous pouvez donc suivre une licence de lettres modernes, une licence option Métiers du livre et de l’édition ou un master du même cursus également. Si vous souhaitez devenir correcteur de textes, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes universitaires ou des écoles spécialisées.

Quelle rémunération ?

Le correcteur de textes peut exercer en tant que salarié, où se mettre à son compte. Il travaille généralement en maison d’édition, d’impression, dans le milieu de la presse (Grazia, Le Parisien) ou au sein d’agences de communication. Le salaire moyen est compris entre 1 500 € par mois et 2 200 € bruts par mois. En tant qu’indépendant, ce correcteur de fautes professionnel facture ses services, il peut donc toucher plus ou moins la somme évoquée. En effet, son chiffre d’affaires réalisé dépend du nombre qu’il va facturer à ses divers clients. Les débuts peuvent prendre du temps à démarrer, avant de se faire un nom dans le secteur.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*