Recherchez votre marque

Attaché parlementaire : un métier d’action

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
attaché parlementaire  Article précédent Article suivant 
Publié le 09.03.17

Bras droit d’un député ou d’un sénateur, l’attaché parlementaire, ou assistant parlementaire, exerce un métier polyvalent. Homme ou femme de l’ombre, il exerce un rôle majeur, auprès du parlementaire auquel il est attaché. Gérer ses rendez-vous, relire les textes de loi, rédiger les discours de l’élu… Voici quelques exemples des tâches qui lui sont assignées. Toutefois, sa fonction ne se résume pas à cela. En quoi consiste ce métier qui allie compétences rédactionnelles, sens des relations publiques et sens de la politique ? Comment devient-on assistant parlementaire ?

Un métier de l’ombre

Pour exercer ce métier étroitement lié à la vie politique, il est nécessaire d’avoir de bonnes compétences rédactionnelles, d’être organisé, rigoureux et d’avoir le sens du relationnel. En effet, les tâches d’un attaché parlementaire sont multiples. Il doit notamment :

  • organiser les rendez-vous de l’élu
  • rédiger ses discours
  • participer à la rédaction de textes de loi ou d’argumentaires
  • assurer les relations presse. En effet, l’attaché peut être sollicité pour répondre aux différents médias/journalistes, qu’il s’agisse d’interviews pour la presse écrite (Ouest-France, Le Parisien…) ou pour la télévision (BFM TV, chaînes parlementaires…).
  • assurer la gestion administrative : réponses aux courriers, mails…
  • réaliser des actions de communication

L’assistant parlementaire collabore de manière complémentaire avec l’élu. En effet, leurs relations professionnelles sont basées sur la confiance et le partage de valeurs politiques. Il paraît difficile, voire impossible de collaborer avec un politique, si l’on ne partage pas ses convictions et les idées qu’il défend.

Attaché parlementaire : quelles études privilégier ?

Pour exercer ce métier exigeant, il est primordial d’avoir quelques notions de droit. Toutefois, il n’existe pas véritablement de formation typique. Certains effectuent quelques années d’études à Sciences Po ou en institut d’études politiques, tandis que d’autres privilégient les études de droit. Certaines écoles, comme l’École Nationale d’Administration (ENA) ou les universités d’Orléans, de Paris-1 ou Paris-2 ont mis en place des études spécifiques pour exercer cette fonction. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de leurs services !

Quelle rémunération ?

Le salaire perçu par un attaché parlementaire est attractif. Il peut aller de 2 000 € nets (en début de carrière), jusqu’à 2 200 €, voire 2 400 euros par mois. Sachez toutefois que ce professionnel travaille bien plus de 35 heures par semaine. C’est un paramètre à prendre en compte.
Cette fonction est considérée comme précaire, puisqu’elle est liée à la durée de mandat de l’élu parlementaire. Toutefois, les perspectives d’évolution peuvent être intéressantes.

Une porte d’entrée vers une carrière politique

Comme nous l’avons précisé, les relations publiques forment un des éléments importants, dans le cadre de la fonction d’un attaché parlementaire. Assurer cette fonction permet donc de se constituer un réseau relationnel vaste, qui peut être utile pour l’expansion de la carrière. En effet, il existe de nombreux postes à pourvoir au sein des institutions ou des collectivités territoriales (directeurs de cabinet ou conseillers). Certains anciens attachés n’hésitent pas à se lancer dans une carrière politique en visant un mandat de député ou de sénateur. Une continuité logique de leur fonction.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*