Recherchez votre marque

Assistant vétérinaire : exercer auprès des animaux

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 0 vote(s)
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
assistant vétérinaire  Article précédent Article suivant 
Publié le 20.03.17

Si vous aimez les animaux, vous avez la possibilité d’exercer des métiers passionnants, afin de prendre soin d’eux ou de leur santé. Devenir assistant-vétérinaire est donc une alternative intéressante pour réaliser votre projet professionnel. L’auxiliaire vétérinaire aide le vétérinaire à assurer ses fonctions, sur un plan administratif et dans le cadre des soins apportés aux animaux. Ce métier demande donc des compétences certaines et nécessite d’avoir suivi une formation minimale. En quoi consiste ce métier ? Comment devenir professionnel ?

La fonction d’assistant vétérinaire

Deux fonctions distinctes

Si devenir vétérinaire nécessite de suivre plusieurs années d’études dans une école spécialisée, devenir son assistant ne demande que deux ans, au minimum. La fonction d’assistant dédiée aux soins des animaux se distingue en deux qualifications distinctes :

  • l’auxiliaire spécialisé vétérinaire ou ASV
  • l’auxiliaire vétérinaire qualifié ou AVQ

Assistant vétérinaire : des tâches précises à assumer

Ses fonctions sont multiples :

  • assistance du vétérinaire dans le cadre de l’administration des soins aux animaux
  • gestion des rendez-vous et de l’agenda du vétérinaire
  • suivi des dossiers clients
  • gestion des stocks de médicaments et de matériel de soins
  • nettoyage des locaux (cages, salles de soins)

Voici quelques-unes des tâches assumées par un assistant vétérinaire. Cette liste n’est pas exhaustive et la polyvalence est une qualité indispensable pour exercer ce métier de contact.

Les qualités nécessaires à la pratique du métier

Devenir assistant d’un professionnel de la santé demande des qualités humaines et un sens du contact indéniables. Et ce, qu’il s’agisse de soigner des animaux ou pas. Outre ces qualités, devenir assistant vétérinaire implique de pouvoir rassurer les propriétaires d’animaux et de pouvoir assurer des soins auprès d’animaux en souffrance ou qui ont peur. Pour faire face aux urgences, il est également impératif de pouvoir maîtriser ses émotions et garder son sang-froid, afin de pouvoir agir sous pression. En tant que soignant, un assistant vétérinaire doit savoir se contenir.

Auxiliaire vétérinaire : quelle formation suivre ?

On ne peut exercer ce métier pointu, sans avoir suivi une formation, au préalable. En effet, pour pouvoir assister un vétérinaire dans l’exercice de ses fonctions, il faut obtenir un CAP/BEP, ou suivre une formation de deux ans, pour être un assistant spécialisé. En effet, la formation auxiliaire vétérinaire qualifié est validée après un an de formation en alternance et l’obtention d’un CAP, tandis que celle d’AVS nécessite de suivre une formation en alternance sur deux ans. Elle est sanctionnée par l’obtention d’un diplôme niveau IV.
Il est possible de se former dans des centres privés ou d’opter pour la formation à distance, afin de devenir professionnel. Une simple recherche Google vous aidera à trouver les informations demandées.

Le salaire perçu par un assistant vétérinaire

Un assistant vétérinaire débutant touche entre 1 400 et 1 600 €/mois, bruts. Il exerce au sein de cabinets, cliniques vétérinaires privées. L’exercice des soins aux animaux peut être spécialisé : soins aux animaux canins, aux animaux de ferme, aux chevaux, aux reptiles… Il peut également exercer dans des centres de chirurgie animale de pointe. La formation assistant vétérinaire choisie  déterminera ses possibilités professionnelles.

Contenus associés
Laisser un commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluations)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*